man-person-clouds-apple

Tendances & Actualités

Comment héberger ses projets professionnels en 2016 ?

Toute entreprise qui possède une présence sur le Web doit pouvoir stocker les données qu’elle échange ou qu’elle crée afin de les protéger des menaces extérieures, notamment lorsqu’elle propose des transferts d’argent, qu’elle possède des données confidentielles et personnelles ou propres au savoir-faire de l’entreprise et qu’il est essentiel de ne pas diffuser au grand public. De même, un bon hébergement permet à un site d’être accessible 24/7 au public, sans interruption grâce à la location d’un espace Web. Pour ce faire, le cloud semble être ce qui se fait de mieux en 2016 en termes d’hébergement.

Les nouveautés cloud

 Si le nuage virtuel se démocratise et devient de plus en plus puissant dans le domaine de l’hébergement, il faut savoir qu’il demande des mesures de sécurité exigeantes. Cette technologie se développe à toute vitesse et les médias portés sur l’High Tech évoquent alors de plus en plus ces concepts et termes techniques qui fonctionnent en cohésion avec le cloud :

Le cloud container 

Docker par exemple est un « container virtuel » en open source qui fonctionne sur tous les serveurs. Il permet donc de basculer plus facilement un container d’un serveur à un autre, en toute simplicité et rapidité.

L’internet des objets 

Grâce au cloud, le contrôle des objets connectés se fera de plus en plus fréquent.

Le cloud hybride 

Il s’agit d’une alternative profitable qui combine cloud public et cloud privé

Les termes SaaS (Software as a Service), IaaS (Infrastructure as a Service) et PaaS (Platform as a Service) 

Ces trois notions fonctionnent en relation les unes avec les autres. Elles sont représentées ainsi par icp.ge.ch dans cette pyramide du cloud simplifiée :

pyramide de cloud

Le Big Data 

De même que précédemment, le cloud et le Big Data coexistent dans un même écosystème comme le démontre ce schéma :

cloud

Nombreux sont les géants du Web qui se disputent cette année le marché du cloud : à côté des Goliath Microsoft, Amazon et IBM, on retrouve également l’hébergeur 1and1.fr, qui semblerait remporter la palme du meilleur cloud au niveau qualité/prix selon une étude réalisée en ce début d’année par Cloud Spectator

Les alternatives existantes pour les entreprises

L’utilisation du cloud en France selon l’étude réalisée par Xerfi en 2015 et publiée sur le JDN dévoile un graphique qui parle de lui-même et qui démontre l’intérêt croissant du marché français pour le cloud depuis 2007

graphique

Source : Xerfi

Les offres de cloud proposées par 1&1 par exemple mettent à disposition de tout à chacun des solutions cloud simples d’utilisation adaptées au milieu professionnel. Pour les entreprises et PME qui resteraient encore frileuses quant à cette révolution du numérique, il s’agit de l’outil idéal, car il ne demande aucune connaissance techniques et est déjà équipé de logiciels de sécurité performants. Les autres alternatives au cloud sont les suivantes : pour les grandes entreprises, le serveur dédié traditionnel reste un atout de force. Pour les plus petits projets, comme la création d’un blog par exemple,  un simple hébergement Web suffira. Selon son envergure et le trafic qu’il rapporte ou pour les TPE/PME, l’hébergement sur serveur mutualisé est également une alternative fiable.

Nos formations

  • On vous aide à gérer vos projets en SaaS et protéger vos données : comment encadrer la relation avec les partenaires, réduire les coûts de structure sans mettre en danger votre organsiation ? Participez à note formation – Session le 23 & 24 mai
  • Découvrez notre formation : Maîtriser la conformité informatique et liberté – Prochaine session le 4 & 5 juillet