Management innovation

People

Comment ouvrir son management à l’innovation – Francois Honore

François Honoré, CEO au sein de GeoConsulting  spécialiste des innovations managériales et du géomarketing, aide les entreprises et collectivités dans leur stratégie de développement. A la tête de GeoConsulting depuis plus de 10 ans, il a participé avec succès à de nombreux projets en Belgique et à l’international. Un expert qui sera présent à la conférence Panorama des Innovations Managériales, qui se déroule le 10 mai à Bruxelles. Nous avons recueilli ses précieux conseils.

francois honoréLa question concrète

Pensez-vous que les pratiques managériales actuelles soient un frein à l’innovation et à la croissance en entreprise ?

De nombreuses sociétés conservent un management peu libéré, très dans le contrôle. Je pense que ce sont ces sociétés qui vont avoir le plus de difficultés à l’avenir à faire face à l’accélération du monde et des besoins business. Leur management est en fait peu ouvert à l’innovation, si ce n’est en mode top down.

Il est vrai que la mise en place d’un management démocratique est un projet non destiné au court terme, et peut donc être un frein si on souhaite des résultats rapides. Toutefois, sur le long terme, ce management innovant m’apparaît beaucoup plus performant…

La question qui fâche

Pour reprendre les termes du gourou du management Gary Hamel, faut-il virer tous les managers ?

Je ne le pense pas. Je pense qu’il faut surtout revoir dans beaucoup d’entreprises COMMENT manager, car beaucoup de managers d’aujourd’hui sont restés des directeurs…

La question business

En quelques mots, comment un modèle managérial peut-il devenir un avantage concurrentiel ?

S’il est bien pensé, il peut permettre à chaque personne de l’entreprise de trouver véritablement sa place, de travailler par appétence (=compétence de la personne+ utilité pour l’entreprise + passion de la personne), et donc de délivrer des trésors… qui seront profitables à l’entreprise. La boucle est bouclée !

La question inspirante

Pourquoi avoir décidé ou non de libérer votre entreprise ? Comment l’avez-vous mis en place ?

Mon entreprise n’est pas libérée, elle est en cours de. Et ce sera toujours un « work in progress » !

Je pense que ma personnalité schizophrénique de Compétiteur/Entrepreneur « dans l’âme » versus Progressiste humaniste fils heureux de gauchos m’a amené à libérer mon entreprise. Par ailleurs, deux très heureuses rencontres, d’une part avec un spécialiste du Management, Fernand Beumier, d’autre part avec un spécialiste en créativité, Eric Lardinois, m’ont bouleversé et guidé vers un changement managérial salvateur.

Chaque matin, sans prétention mais avec une détermination inébranlable, ma raison d’Etre consiste à développer une entreprise rentable et véritablement humaine, à concilier développement économique et bien Etre. En toute humilité, à contribuer, même si c’est une goutte d’eau dans l’océan, à créer un monde meilleur… Work in progress….

POUR ALLER PLUS LOIN :