Tendances & Actualités

Grève des transports : 5 solutions alternatives en GIF

La grève des cheminots a débuté le 2 avril et face au peu de trains qui circulent et à la cohue que de monter dans une rame peut engendrer, il faut parfois se creuser la tête pour assumer ses obligations professionnelles. On a listé pour vous 5 alternatives à cette grève.

 

Le télétravail

La solution la plus simple pour être sûr d’arriver à l’heure au travail, c’est encore de ne pas y aller ! Grâce aux ordonnances sur le travail de septembre dernier qui assouplissent les règles de mise en place du télétravail en entreprise, c’est l’occasion d’innover. De chez vous ou dans un espace de coworking, préservez-vous du stress ambiant et offrez-vous quelques jours de travail loin des effluves de vos collègues arrivant en sueur à 9h du mat’ après avoir mijoté plusieurs heures dans un bouillon humain.

 

Coworking et nomadisme

Tiers-lieux, espaces de coworking, microworking, et si vous vous mettiez au nomadisme ? À la différence du télétravail à domicile, on reste avec le nomadisme dans un cadre 100% professionnel. Que ce soit pour quelques jours, le temps des grèves ou une solution pérenne, sachez que de nombreuses villes proposent aujourd’hui des espaces où salariés et freelances cohabitent en toute convivialité. Retrouvez tous les espaces ici.

 

Horaires décalés

Nombreuses sont les entreprises qui proposent à leurs équipes de décaler leurs horaires pendant les grèves. Le système est simple : caler ses heures de présences sur les horaires de train ou sur des plages horaires plus calmes (7h > 15h par exemple).

 

Covoiturage

Autre solution, mais hélas déjà prise d’assaut : le covoiturage. Alors si vous êtes du genre chanceux, sachez que la région Ile-de-France a mis en place un dispositif de gratuité des déplacements en covoiturage. Huit sociétés ont joué le jeu : BlaBlaLines, Clem’, Covoit’ici, IDVROOM, Karos, Klaxit, Ouihop, Roulez Malin. Les conducteurs se verront rembourser la somme de 10 centimes par kilomètre tandis que le trajet sera gratuit pour les passagers. Inscription sur www.vianavigo.com.

 

Se lever tôt

Et enfin, si aucune des solutions précédemment citées ne fonctionne pour vous, il ne vous reste plus qu’à vous lever aux aurores (aux horreurs) et à croiser fermement les doigts pour que le seul train de la matinée (celui de 5h45 bien sûr) daigne s’arrêter et que la horde de passagers qui aura eu la même idée que vous, vous laisse une mini place pour vous faufiler…

 

Pour aller plus loin