marathon

Tendances & Actualités

Hackathon : bousculer l’innovation au sein de l’entreprise

Pour les entreprises, les hackathons, contraction de hacking et de marathon, sont devenus un moyen de mettre sur pied des projets de développement informatique en court-circuitant le processus traditionnel de conduite de projet.

Un Hackathon, qu’est-ce que c’est ?

Les hackathons sont des concours de programmation qui réunissent principalement des développeurs, mais aussi des designers et des chefs de projet. L’objectif est de réaliser une application en un temps imparti et souvent record (une nuit, un week end…).

Pour tenir ce timing serré, les prétendants doivent nécessairement faire preuve d’ingéniosité. Inutile par exemple de coder ce qui peut être trouvé ailleurs, dans une librairie de framework open source par exemple. Ceux qui savent où trouver les ressources et comment les assembler sont tout autant précieux que les développeurs qui manient à la perfection la ligne de commande.

Le temps imparti pour réaliser la tâche est très court. En conséquence personne ne s’arrête de coder et les pauses sont réduites. C’est ici que l’on trouve véritablement la dimension marathon des hackathons.

Remettre l’innovation au goût du jour

Ces deux contraintes, loin de freiner les ardeurs des participants, sont bien au contraire un stimulant faisant intégralement partie du défi que propose l’exercice. Mais pour être bien sûr que tout le monde s’amuse, les organisateurs se doivent de prévoir un cadre détendu et festif à l’évènement.

Enfin, rien ne vaut un grain de compétition pour corser le tout et contenter la hargne tout comme l’ego des vainqueurs. Un bon hackathon opposera donc différentes équipes, et un prix récompensera le projet plébiscité par le jury.

Voir et se faire voir. L’idée du hackathon est à la fois pour les organisateurs de repérer des talents, et, côté participants, d’y faire étalage des siens. Pour se faire recruter par exemple. Et si un bailleur de fonds vient à participer, c’est aussi l’occasion de lui faire comprendre que des compétences sont proposées avec l’idée géniale qui va rendre riche et prospère tout l’écosystème.

Les hackathons sont également un excellent moyen de stimuler l’innovation dans l’entreprise en l’ouvrant sur l’extérieur. Nouvelles idées, nouveaux concepts, pensée “out of the box” ; ces évènements permettent de sortir du cadre classique imposé par la structure. Et pourquoi pas de trouver de nouveaux leviers d’innovation.

« On voit l’émergence d’un nouveau type de culture de l’innovation, et c’est un des moteurs de la transition numérique de ces sociétés » confirme sur ce point Thomas Lucchini, responsable des audiences développeurs et startup chez Microsoft France.

Hackathon, un concept popularisé par Facebook

Si le concept des hackathons vient des universités américaines (un très bon exemple nous est donné dans le film The Social Network consacré aux débuts de Facebook), le concept s’est popularisé dans les entreprises.

Car au-delà de la dimension festive ou communautaire, le modèle Facebook a montré que les bénéfices économiques pouvaient être au rendez-vous : certaines idées développées lors des hackathons Facebook sont devenues de véritables “hits” du réseau social : le bouton « J’aime»  et la fonction de discussion instantanée Facebook Messenger sont nées lors de hackathons.

En France, Orange ou encore la SNCF organisent également ce type d’évènements. Les entreprises y voient la possibilité de bousculer le cycle de développement traditionnel de leurs outils logiciels.

À titre d’exemple, fin mai, la seconde édition de la Mobile Banking Factory, un hackathon organisé entre autre par le Crédit Agricole Store, mettait en compétition 375 développeurs répartis en 56 équipes. Ils devaient concevoir des applications innovantes et sécurisées mêlant mobilité connectée et services bancaires. Les plus performantes seront prochainement disponibles sur le site Internet du CA Store. Les gagnants se sont partagés la coquette somme de 50 000 euros.

En chiffres

  • Plus de 600 hackathons ont été réalisés par la Hacker League entre 2011 et 2013. Et 200 ont été organisés en 2014.

Ils l’ont dit

Mark Zuckerberg, CEO of Facebook :

“Our policy at Facebook is literally to hire as many talented engineers as we can find. There just aren’t enough people who are trained and have these skills today.” 

 

L’avis de Marion Breuleux « Et si vous utilisiez le Hackaton pour challenger votre organisation & accélérer le changement ? »

Les entreprises se sont emparées du Hackaton pour apporter des innovations produits ou expérientielles à leurs gammes mais encore peu d’entreprises ont expérimenté le Hackaton comme moyen d’intégrer de nouveaux codes issus du digital dans leur process internes.

Dans nos réflexions sur l’accompagnement des organisations à la transformation digitale, il nous a semblé naturel de proposer des Hackatons. Cette modalité permet de poursuivre un triple objectif :

  1. Faire vivre une expérience alignée avec les codes du digital & d’innovation ouverte
  2. Mettre les participants dans une logique du « faire » et une posture de « co-architecte » du changement
  3. Développer des roadmaps à 30, 60, 90 jours et plus pour des expérimentations shortlistés

Ce type d’approche est adapté pour différent projet et cible :

  • Pour un top 100 devant définir la stratégie digitale de leur entreprise
  • Pour un COMEX souhaitant explorer de nouvelles pistes business
  • Etc.

Pour aller plus loin

  • No Related Posts Yet!