People

Innovation : comment adopter l’approche Design Thinking, Annabelle Puget

Le Design Thinking est une méthodologie de travail qui connaît un fort engouement. Grâce à une méthode et des outils inspirés des modes de pensée du designer, il permet de répondre aux problématiques, de démultiplier l’innovation, la créativité et l’agilité. En utilisant la cocréativité, la réflexion, le prototypage et le test, le Design Thinking permet d’aboutir à un produit ou un service adapté aux besoins et envies des consommateurs.  Annabelle Puget, designer et architecte, s’est spécialisée dans les méthodes du Design thinking. Elle nous explique comment chacun peut s’approprier et utiliser ces outils.

La question définition

Qu’est-ce que le Design Thinking ?

Le Design Thinking est une méthodologie de projet centrée sur l’usager final. Avec empathie, collaboration, créativité et réflexion holistique, le Design Thinking permet de générer des situations gagnant-gagnant pour chacune des parties prenantes du projet. Ce processus de conception comporte une phase exploratoire pour comprendre pourquoi le projet a du sens et une phase de conception-réalisation qui génère des solutions répondant aux critères de succès établis par l’équipe. Par répétition des étapes et optimisation du prototype, la mise en œuvre du projet prend forme plus rapidement grâce au Design Thinking.

Les opportunités du Design Thinking  

Quels sont ses atouts dans notre environnement actuel ?

A partir de la compréhension des besoins et des attentes réelles des usagers futurs, le Design Thinking facilite la conception de l’offre pertinente pour sa cible. Le temps de conception est raccourci et permet de franchir des jalons rapidement.

L’expertise design comme levier d’innovation

En quoi le Design Thinking est-il un réel levier d’innovation ?

Le Design Thinking n’est pas une méthode innovante, mais le bon sens du designer. L’expertise « design » au sein d’une équipe de projet est un réel levier d’innovation, puisque par essence le métier d’un designer est de concevoir l’inédit.

Synthétisant de manière concrète les priorités dans la représentation d’une offre de produit ou de service, le designer travaille au sein d’une équipe pluridisciplinaire (dans son agence, avec ses clients et en considérant les bénéfices pour de nombreuses parties prenantes). Il n’est donc pas étonnant que le Design Thinking soit accessible, compréhensible à différents métiers… L’appropriation qu’en fera chacun, à travers son prisme, sera, a priori, levier d’innovation.

Les étapes de la méthodologie

Comment utiliser cette méthodologie ?

Le Design Thinking n’est pas une méthode agile (pas issue du Lean), cependant nous l’utilisons comme telle. C’est-à-dire que les sprints (ou encore barcamps, workshops, ateliers,…) de design peuvent se dérouler sur une demi-journée à cinq jours pour aboutir à un premier prototype (format idéal : 3 jours). D’autre part, suivant le sujet à traiter, cette méthodologie peut rythmer l’avancée du projet, par phases successives (compréhension, recherche utilisateur, définition du parti pris, idéation, prototypage et test) de manière linéaire ou non.

Design thinking : pour quelles entreprises ?

Peut-on l’appliquer à n’importe quel problème ou concept ?  

A partir du moment où l’humain est partie prenante du projet : oui !

Nous sortons du techno-driven pour aller vers le market-pull avec le Design Thinking. Ce n’est pas parce qu’une technologie est maîtrisée qu’elle ne doit pas répondre à un usage. Produit, comme service, ou encore stratégie ou projet personnel, le Design Thinking peut être appliqué !

La question Remember the future

Nous sommes le 14 mars 2025, comment imaginez-vous les modes de travail en entreprise ?

En 2025, le travail en mode projet sera la norme et la collaboration/pluridisciplinarité ne sera plus un effort. L’offre sera pensée dans son intégralité, tant sur le tangible (espace, produit…) que sur l’intangible (service, discours…) pour créer une expérience globale phygitale. Et si le cycle de vie du projet et des éléments qui le constituent devenait un des critères clés de la méthodologie ? 

Expérimentez à votre tour :