réunion

People

Klaus-Peter Speidel et l’Open Innovation en 3 questions flash

Son histoire avec l’Open Innovation commence en 2008, lorsqu’il rejoint Oussama Ammar, jeune entrepreneur et Jérémie Bertrand pour s’occuper de la communication de l’entreprise qu’ils viennent de fonder : Hypios, spécialisée dans l’accompagnement et le changement lié à l’Open Innovation. Dernièrement, Klaus a fondé Dirty theory et aide des fondateurs d’entreprises à développer une communication innovante autour de leur offre. 

Klaus-Peter Speidel

Klaus-Peter Speidel, également co-auteur avec Martin Duval du livre Open innovation, interviendra lors de la Conférence sur l’Open Innovation le 04 juin. Il nous partage sa vision sur le sujet en répondant à 3 questions flash.

Comment définissez vous l’Open Innovation ?

Il s’agit d’un ensemble de méthodes et d’éléments de culture qui permettent une plus grande ouverture de l’entreprise tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. L’ouverture n’est pas un concept absolu mais relatif. Il n’y a donc aucun sens à parler d’entreprises qui seraient ouvertes ou fermées. Il y a différents degrés d’ouverture et des manières variées d’ouvrir son entreprise. Souvent, le premier pas vers l’ouverture externe commence par la culture interne.

Comment l’Open Innovation impacte t-elle votre manière de travailler ? Votre entreprise ?

J’ai aujourd’hui une petite structure, Dirty Theory. L’état d’esprit open implique pour moi que je ne me soucie pas des frontières entre disciplines et domaines lorsque je réfléchis aux solutions que je peux apporter à un problème. J’ai effectivement appris que l’innovation était relative au sens où, ce qui n’est plus innovant dans un domaine peut le devenir lorsqu’on l’exporte vers un autre. J’ai remarqué que les meilleures solutions viennent souvent des secteurs analogues ou d’autres domaines. Ces convictions impliquent que je parle à différents interlocuteurs (artistes, ingénieurs, ouvriers, chercheurs…) avec la même attention, qu’ils soient a priori bien placés pour m’aider ou pas.

Pourquoi mettre en œuvre une stratégie d’Open Innovation ?

Parce qu’elle permet d’aller plus vite en évitant de constamment réinventer la roue !

Pour aller plus loin :