Tendances & Actualités

La vidéo live envahit l’Internet

Alors que la vidéo live n’a jamais connu un franc succès auprès des internautes, l’arrivée des Periscope et Facebook Live a changé la donne.

La vidéo règne en maître sur le web depuis les débuts de YouTube il y a une dizaine d’années. Mais curieusement, la vidéo en live n’avait jamais connu un succès auprès du grand public, laissant le monopole du direct à la télévision.

Meerkat, Periscope : la percée du streaming

Depuis début 2015 et lancement de l’application Meerkat, la donne a complètement changé et le live streaming est devenu le nouvel eldorado pour les éditeurs de contenus. L’appli, depuis défunte, permettait de diffuser de la vidéo en direct depuis son portable. Dans la foulée, Periscope se lance avec le même concept. Et c’est ce dernier qui va rafler la mise quand Twitter le rachète quelques semaines plus tard pour en faire une machine de guerre.

Facebook Live : la révolution du live

Mais c’est l’arrivée de Facebook sur ce marché qui a fait définitivement passer la vidéo live dans une autre dimension. Au début de l’année 2016, le réseau social a déployé sa nouvelle fonctionnalité Live Video, qui a vite envahi les fils d’actualités. Ce nouveau format connaît rapidement ses premières heures de gloire. Si YouTube a son Gangnam Style et ses 2 milliards et demi de vues, Facebook Live a sa “Chewbacca mom”, rentrée dans la légende avec ses 162 millions de vues. Cette anonyme mère de famille américaine a vu les internautes déferler en masse sur sa page Facebook alors qu’elle se filmait dans sa voiture en train d’essayer, hilare, un masque de Chewbacca :

Se substituer à la télévision

Facebook ne veut cependant pas se limiter aux contenus amateurs et encourage fortement célébrités et médias à utiliser le live. Le réseau social a ainsi dépensé plus de 50 millions de dollars en payant des médias ou des stars pour produire des vidéos live de qualité. L’objectif est limpide : se substituer progressivement à la télévision, de moins en moins allumée par les jeunes générations. Par rapport à la vieillissante télé, les vidéos live ont l’avantage d’être plus spontanées et authentiques, et avec une très forte capacité de viralité. Elles permettent aussi une grande interaction avec le public, qui commente en direct.

De véritables chaînes de télé Facebook se sont créées, comme Tastemade et ses 21 millions d’abonnés qui souhaite proposer plus de 100 live shows tous les mois. En France, Brut, lancé en novembre par l’ancien producteur du Grand Journal, Renaud Le Van Kim, ambitionne de rendre l’actualité politique accessible aux plus jeunes. La bataille de Mossoul en octobre a été la première guerre relayée en direct vidéo sur Facebook, frappant les esprits avec des emojis en surimpression d’images de violence.
Si Facebook a la puissance pour tout écraser, Periscope reste une excellente alternative. Sans oublier un service de live dont on parle peu, mais qui est très utilisé par les ados, YouNow. La télévision a du souci à se faire. La relève est prête.

Ils l’ont dit

Mark Zuckerberg

Nous entrons dans un nouvel âge d’or de la vidéo

Jérémie Mani, Président de Netino, agence spécialisée dans la e-modération

Avec un live, on se transforme en envoyé spécial, pour quelques minutes ou quelques heures, en plein cœur d’un événement qui peut intéresser bien au-delà de sa communauté.

Chewbacca Mom

Je n’aurai jamais imaginé que mon « petit bonheur » m’aurait apporté plus de vues, pour une petite vidéo Facebook, que Mark Zuckerberg, ne compte d’abonnés.

Vous souhaitez améliorer vos connaissances ?