Tendances & Actualités

Le manuel du manager agile

Plus que la transformation digitale, votre entreprise s’engage désormais dans une phase de transformation culturelle et managériale. Avec l’arrivée de la génération Z dans les entreprises et les mutations digitales, le rôle du manager n’est plus le même qu’il y a quelques années. Fini l’autorité hiérarchique pyramidale et le pouvoir concentré ! Voici 4 conseils pour s’adapter à notre environnement et aux nouveaux comportements des collaborateurs.

Devenez un coach de l’équipe

L’arrivée de la génération Z à contribué a faire exploser le cadre hiérarchique du leader incontesté. Le manager ne doit plus se contenter de donner des ordres, il doit diriger l’équipe en étant à ses cotés. Il doit accompagner et aider chaque membre à progresser. Pour cela un management de « proximité » est essentiel, avec des échanges simples et fréquents. C’est ainsi que de nombreuses grandes entreprises ont remplacer les entretiens d’individuel d’évaluation annuels par des points réguliers, tous les 3 mois, en face à face. L’objectif est que le manager offre à chacun : des feed back et des actions à accomplir.

Acceptez les critiques 

Les critiques ne sont plus réservées au manager, elles n’effectuent désormais dans les deux sens ! Ainsi chacun, même le manager doit accepter d’en recevoir. Les salariés ont la parole libre, surtout la génération Z bien connue pour ne pas avoir sa langue dans la poche… Certains managers prennent les devant et sondent ainsi régulièrement leur équipe. Ces « reverse feedback » sont indispensables pour une meilleure compréhension et collaboration !

Valorisez toutes les contributions

Fini l’époque où un salarié effectuait toute sa carrière dans une même entreprise ! La génération Z est particulièrement volatile, au manager de fidéliser ses employés sur le registre financier et en reconnaissant leur valeur. Des entreprises organisent ainsi des moments pour qu’ils présentent leur savoir faire, animent des ateliers. Ainsi AccorHotels a crée un « shadow comex » : comex junior des employés entre 25-35 ans qui proposent et développent des projets.

Apprenez à lâcher prise

Un manager qui ne veut pas partager le pouvoir, fera souvent obstacle au développement de projet. Aujourd’hui le manager n’est plus un décideur au sens stricte mais un aiguilleur dans les situations critiques, capable de favoriser l’intelligence collective. Certains se demandent même : y aura t il toujours des managers dans 10 ans ? La génération Z pousse vers l’auto management et une hiérarchie totalement transparente. Ainsi dans les entreprises libérées les salariés travaillent en équipes de projets autonome, chacun a un rôle et non plus un poste.

Devenez agile !