lexique blockchain

Lexiques, tutos & outils

Le petit lexique de la blockchain et du bitcoin

Si la  planète de la finance ne parle plus que de blockchain et de bitcoin, rares sont ceux d’entre nous qui comprennent réellement ces nouvelles technologies de paiement. Il est difficile de saisir le sens du vocabulaire complexe qui est utilisé. Mais ne vous en faites pas, on vous explique tout ce qu’il faut savoir sur les termes barbares de la blockchain avec un petit lexique qui va vous éclairer ! 

Le petit lexique de la blockchain et du bitcoin

Bitcoin

Les bitcoins désignent une monnaie cryptographique et un système de paiement peer-to-peer. Ils sont crées en ligne, depuis un logiciel. Certains utilisateurs de ce système résolvent des calculs afin de vérifier, d’enregistrer et de sécuriser les transactions effectuées dans la blockchain. Les bitcoins peuvent être ensuite utilisés et échangés comme toute monnaie. On retrouve ce terme souvent sous sa forme abrégée BTC ou XBT.

Blockchain 

Toutes les transactions effectuées en Bitcoin sont vérifiées et enregistrées dans un registre public et infalsifiable : la blockchain. Le système fonctionne sans autorité centrale, ni administrateur unique, mais de manière décentralisé grâce à l’ensemble du réseau. C’est donc une approche révolutionnaire qui dématérialise, simplifie et sécurise les transactions. Les intermédiaires et institutions ne sont plus nécessaires pour opérer ces transferts.

Bloc

Comme nous l’avons vu précédemment la blockchain est composée de plusieurs blocs. Chaque bloc contient et confirme plusieurs transactions effectués par les utilisateurs. Ce vaste réseau de blocs constitue une base de données décentralisée qui enregistre les transactions faites par les utilisateurs. Actuellement toutes les 10 minutes en moyenne, un nouveau bloc contenant des transactions est ajouté à la blockchain par un utilisateur.

Adresse

L’adresse Bitcoin est en quelque sorte similaire à une adresse mail, qui vous est propre. Vous devez fournir une Adresse Bitcoin chaque fois que vous souhaitez effectuer une transaction financière avec des bitcoins.

Clé privée

Une clé privée fonctionne comme le code de votre carte bleue : c’est une information secrète qui prouve votre droit de dépenser vos propres bitcoins. Ce sont vos clés privées qui vous permettent d’accéder à un portefeuille qui vous est définit. Ce portefeuille vous est ensuite accessible depuis votre ordinateur ou sur des serveurs en ligne. Les clés privées ne doivent donc jamais être révélées !

Portefeuille

Chaque portefeuille est donc lié à une clé privée. Comme votre portefeuille physique, un portefeuille Bitcoin contient votre fortune. Il vous permet de dépenser les bitcoins associés à vos clés privées, affiche votre solde et vous permet de payer.

Signature crytographique

Votre signature cryptographique vous permet de prouver votre propriété, c’est ainsi que votre portefeuille Bitcoin et vos clés privées vous sont liés. Elle empêche donc quiconque de dépenser les fonds provenant du portefeuille d’un autre utilisateur. C’est aussi ce qui permet plus de transparence au cours des transactions financières. Quand votre logiciel Bitcoin signe une transaction, le réseau entier peut connaître le propriétaire des bitcoins dépensés.

Confirmation

Une confirmation signifie qu’une transaction a été traitée par le réseau. Suite à cette confirmation, la transaction effectuée est incluse dans un bloc et ne peut plus être annulée. Ce sont ces confirmations qui assurent à la blockchain une sécurité maximale des transactions, même pour les plus petites sommes. L’objectif est de garantir la transparence des échanges réalisés et plus de sécurité aux utilisateurs.

Double dépense

La double dépense est un terme utilisé dans le cas où un utilisateur essait de frauder le système de la blockchain en dépensant ses bitcoins auprès de deux destinataires différents en même temps. Le réseau de la blockchain n’effectura alors qu’une seule des transactions grâce à un système de sécurité appelé le minage

Minage

Le minage confirme les transactions de bitcoins afin d’augmenter la sécurité des opérations financières. Le minage est effectué par les utilisateurs de la blockchain qui le souhaitent avec leur matériel informatique et des calculs mathématiques. Pour leur travail, les mineurs de bitcoins peuvent recevoir des frais de transaction en fonction du nombre de calculs effectués.

Peer to Peer

Pair à pair représente le rassemblement de la communauté de la blockchain et permet à chaque utilisateur d’interagir directement avec les autres. Le réseau est construit de manière à ce que ce soit les utilisateurs qui diffuse les transactions des autres utilisateurs. C’est ainsi qu’aucune banque n’intervient en tant que tierce partie dans les transactions.

Taux de hachage

Le taux de hachage est l’unité de mesure de la puissance du réseau Bitcoin. Le réseau Bitcoin fonctionne grâce à des calculs mathématiques intensifs pour des raisons de sécurité. Ainsi par exemple quand le réseau a atteint un taux de hachage de 10 Th/s, cela signifiait que le réseau pouvait faire 10 billions de calculs par secondes.

Pour aller plus loin 

Nos formations