cardio-running-on-a-treadmill-picjumbo-com

Tendances & Actualités

Le sport et le digital

Alors que de grands événements sportifs se multiplient en cette période, quel est l’impact du numérique au sein du secteur du sport ? Comme tous les secteurs, il est lui aussi challengé par le numérique et ses innovations. Des objets connectés qui permettent d’évaluer nos performances sportives au développement des stades connectés, les nouvelles technologies bousculent la pratique et la consommation du sport… une opportunité à saisir pour ce secteur et son développement !

Une nouvelle consommation du sport

Avec le développement du numérique l’univers du sport fait face à de nouvelles tendances de consommation. Les acteurs qui diffusent les événements sportifs doivent s’adapter : leur audience migre de la télévision vers les supports mobiles.

En effet les français suivent de plus en plus les compétitions sportives en direct sur leurs smartphone. Quelque soit l’endroit où ils se trouvent, ils veulent pouvoir suivre l’actualité sportive en temps réel et consulter les résultats.

Aujourd’hui, 23% de la consommation du sport en France se fait via les plateformes mobiles et 15% des consommateurs suivent le sport à travers les réseaux sociaux, notamment grâce aux lives-tweets.

Cette nouvelle consommation, avec le développement des tablettes et smartphones, est une véritable opportunité de développement. L’audience en ligne ne cesse de croître et ces internautes sont convertibles en de précieuses bases de données marketing pour les diffuseurs et entreprises de sport. Les services de diffusion et applications sur les supports mobiles sont un point crucial de développement pour l’ensemble des acteurs du secteur du sport. Preuve en est, les clubs sportifs se sont déjà lancés dans la bataille en monétisant de plus en plus leur audience numérique.

Les innovations connectées

Le numérique impacte également les professionnels du sport et leur permet d’améliorer leurs performances. En effet, grâce aux technologiques du numérique, les professionnels disposent, en quelques clics, d’informations précieuses sur leur jeu en temps réel. Désormais la plus part des sportifs de haut niveau s’appuient largement sur le big data pour disséquer et améliorer leurs performances. D’autres innovations technologiques ont révolutionné

le quotidien des sportifs. Parmi elles nous pouvons citer la startup Babolat qui a développé des raquettes connectées qui permettent de recueillir d’innombrables informations sur le jeu des tennis men en temps réel. L’équipementier sportif américain Wilson a lui commercialisé le Wilson X, un e-ballon bourré de capteurs permettant d’analyser le jeu via une application spécifique sur smartphone.

Bref les startups innovantes fleurissent avec succès sur le marché du sport et du digital avec une déferlante de technologie, qui vise à améliorer le travail des professionnels mais s’adressent aussi aux amateurs.

Ainsi le marché de la course à pied s’est aussi extrêmement digitalisé, avec des objets connectés et des applications consacrées à l’autoévaluation des performances qui rencontrent beaucoup de succès.

Le sport pureplayer

Certaines pratiques se développent grâce au web et trouvent leur public et des sponsors sur Internet. C’est notamment le cas de nombreux sports extrêmes. Les adeptes filment leur performance pour les partager sur les réseaux sociaux grâce à des caméras embarquées comme les GoPro. Ces vidéos rencontrent un fort succès sur les réseaux sociaux.

C’est ainsi le cas du base-jump qui consiste à se jeter dans le vide d’un point fixe en actionnant son parachute au dernier moment, ou encore le freerun qui consiste à sauter d’immeubles en immeubles.

Du ski à la plongée sous-marine, cette pratique de sport extrême filmé pour être diffusé sur les réseaux sociaux se démocratise à toute vitesse. Preuve de leur succès, l’an dernier, plus de 5,2 millions de GoPro ont été écoulées dans le monde.

Certaines vidéos explosent largement les compteurs. Il y a trois ans, le record du saut en chute libre de l’Autrichien Felix Baumgartner, qui s’est jeté d’une capsule à 39.000 m d’altitude, a attiré les foules. Sponsorisé par la marque Red Bull, l’événement a été suivi en direct par près de 7 millions de personnes sur la Toile.

Les stades numériques

Nouvelle tendance lourde, les stades 2.0 constituent de nouveaux relais de croissance.

Des mini écrans aux quatre coins de stade, des bornes wi-fi pour connexions simultanées, des applications spécifiques pour commander des boissons… de nombreuses innovations fleurissent au sein des stades pour s’adapter aux nouvelles pratiques et consommations du sport et faciliter l’expérience des spectateurs et des joueurs.

Les stades ont également presque tous intégrés des Sociales Room, c’est-à-dire une salle consacrée à ses Community Managers, ainsi qu’à quelques supporters triés sur le volet. Leur rôle est de faire vivre les matchs en direct sur les réseaux sociaux, et surtout, assurer un maximum de visibilité aux sponsors en rédigeant des messages en lien avec le match et vantant la marque.

Les stades de sport n’ont donc pas perdu de temps pour prendre le pli de la révolution numérique, et offrir une expérience plus mémorable aux spectateurs.

Nos formations :