Tendances & Actualités

Les 5 commandements du Growth Hacker

Le Growth Hacking c’est la recette magique de croissance folle des startups. Basé sur l’innovation et une vision en dehors des cadres, le Growth Hacking est une stratégie marketing qui démultiplie en un temps record la croissance des entreprises. Alors quelles techniques utilisent les Growth Hackers ? Leur secret tient en quelques lettres : le modèle AARRR, un tunnel de conversion en 5 points clés.

Les 5 commandements du Growth Hacker 

Acquisition

Pour attirer de nouveaux visiteurs, le Growth Hacker utilise et mixe tous les canaux classiques du webmarketing : Emailings, réseaux sociaux, notifications… Le Growth Hacker multiplie les interactions de la marque avec les internautes sur différents canaux du web : il n’hésite pas à aller chercher ses prospects là où ils se trouvent ! L’exemple le plus populaire de Growth Hacking est celui de Airbnb qui, à sa création, est allé trouver ses premiers utilisateurs sur un site concurrent. Dès qu’un particulier y déposait une annonce, il recevait un e-mail anonyme lui demandant de passer par Airbnb pour effectuer la transaction…

Activation 

L’activation signifie inciter les visiteurs à agir. A travers l’expérience utilisateur en ligne, l’enjeu pour les Growth Hackers est de nouer une relation, un contact jusqu’à engager un acte d’achat. Pour cela, les Growth Hackers multiplient les ingrédients pour rendre magiques les interactions sur le web entre les internautes et la marque : UX Design, messages et offres ultra personnalisés…

Rétention 

On le sait bien, les internautes sont ultra sollicités : réussir à les faire revenir sur le site de la marque est un vrai parcours du combattant ! Pour cela, le Growth Hacker s’assure de garder et de nourrir une relation avec les prospects et clients en utilisant différents leviers : Emailings, promotions… l’objectif est d’engager un maximum les internautes avec la marque. La rétention est un enjeu majeur pour de nombreux sites e-commerce qui subissent un fort décalage entre le nombre de profils créés et le nombre d’utilisateurs actifs. 

Recommandation

A l’ère du web 3.0 le poids de la recommandation ne cesse de croître ! Faire de ses utilisateurs des ambassadeurs devient un atout de croissance indéniable. Pour cela le Growth Hacker cherche à transformer les visiteurs en ambassadeurs en les impliquant et en leur donnant la parole par différents moyens : échanges, concours, jeux… N’oublions pas que Facebook était d’abord un réseau social privé pour les étudiants d’Harvard, ce qui a participé à l’engouement et au buzz.

Revenus 

Bien sûr l’objectif final est la vente ! Le Growth Hacker évolue en mode « test and learn » avant de trouver l’équilibre idéal, ce qui peut prendre un certain temps. Pour augmenter les taux de conversion les Growth Hackers peuvent utiliser différentes techniques : réabonnement automatiquement, offres gratuites temporaires, fluidification des tunnels de conversion et des process de paiement…

Vous souhaitez améliorer vos connaissances ?