interview La meilleure newsletter du monde

People

Les astuces incontournables pour créer une newsletter – Edouard Perrin

Edouard Perrin rédige la célèbre Probablement la Meilleure Newsletter du monde, une newsletter qui porte bien son nom et propose des réflexions et liens autour du digital, de l’innovation et de l’organisation du travail. Il nous livre son expériences et les astuces incontournables pour créer une newsletter vraiment efficace.

edouard perrin

La question consultante

Vous avez crée une newsletter souvent citée en exemple. Quels sont les clés de votre succès et sources d’inspiration ?

Je ne sais pas si on peut parler de succès, car la newsletter reste modeste, mais j’ai essayé de supprimer tout ce qui me paraissait ennuyeux dans les newsletters que je lisais tout les jours : le ton et la rédaction trop formelle, la duplication avec ce que je pouvais voir passer sur les réseaux sociaux, un manque de mise en perspective et d’ouverture sur ce à quoi ces infos peuvent nous servir dans notre vie de tous les jours. On essaye d’aller chercher ailleurs que sur les sites com / pub / digital pour aller piocher sur les blogs de chercheurs, les sites scientifiques, dans la presse sociologique, dans la politique… En fait, on essaye de rajouter du fond tout en restant très abordable.
Et d’ailleurs ça se traduit dans le format : on introduit, on résume et on ouvre comme dans une dissertation, mais en 10 lignes. L’abonné doit pouvoir comprendre le sujet dans sa globalité sans avoir à cliquer sur le lien. Il doit se l’approprier pour en faire un sujet de conversation.

Donc si on estime que c’est la ligne éditoriale qui fait le succès, je dirais que le ton, la variété, l’utilité et la profondeur des sujets sont les clés de notre succès.

La question défi

Comment une newsletter  peut-elle se démarquer dans un contexte où les internautes sont hyper sollicités ?

Encore une fois, par le ton. On a très peu de désabonnements, et un très fort taux d’ouverture (aux alentours de 40-45%), donc on imagine qu’on se démarque naturellement. Et puis on a commencé en touchant nos proches, donc les gens qui étaient bienveillants avec nous au début, on fait beaucoup pour la propagation au-delà de nos propres réseaux. Je pense que même si on s’adresse à plusieurs milliers de personnes, on peut rester dans l’intimité avec nos lecteurs, c’est très important. Et pour créer cette intimité, il faut avoir un point de vue sur ce que l’on raconte, des parti-ris, voire même des combats. On se positionne beaucoup pour le bien-être au travail, pour la communication responsable, ou pour l’innovation qui rend vraiment le monde meilleur. Alors parfois ça fait grincer des dents, c’est clivant, mais on ne veut surtout pas perdre ça. C’est pour ça que nos lecteurs fidèles continuent à nous lire.

La question définition

Une bonne newsletter c’est quoi ?

C’est celle qu’on fait ! C’est comme si vous demandiez à un musicien « c’est quoi une bonne musique ? ». Forcément, c’est sa propre musique, sinon il ne ferait pas ce métier. Mais pour aller plus loin, c’est une newsletter qui n’est pas juste utile, mais qui apporte du plaisir à la lecture, qu’on attend, qu’on cite et qu’on relit.

La question business

Quel est l’enjeu d’une newsletter, que peut-elle apporter au business ?

Un contact direct avec ses audiences, une richesse que l’on peut avoir du mal à faire passer autrement. L’adresse-mail, c’est ce qui a le plus de valeur, les gens ne le lâchent pas comme ça. Quand on est dans la boîte mail de quelqu’un on est dans son intimité, au-milieu des mails de copains, des photos de famille, des centres d’intérêt. Donc il faut devenir de la famille, être aussi cool qu’un pote.

La question suivi et analyse

Quels sont les KPI qui ont vraiment de la valeur ?

Pour nous qui n’avons aucun objectif business, c’est le nombre d’abonnés (là on en est à environ 2500 et ça grimpe chaque semaine) et le taux d’ouverture (pour savoir si on ennuie pas les gens). Mais le meilleur KPI, ce sont les félicitations ou quelqu’un qui me dit « ah ouais je sais, j’ai lu ça dans ta newsletter ». Ça, c’est une vraie récompense.

La question qui fâche

Ringarde la NL ?

Y’en a des ringardes, y’en a des biens, comme pour les sites web ou le social media ou la pub. Snapchat c’et tout neuf, mais il y a quand même des gens supers ringards dessus, idem sur Instagram. Tout est une affaire de goût, et de savoir être cool. C’est super dur de ne pas être – ou de ne pas devenir – ringard…

La question idée venue d’ailleurs

Votre newsletter préférée en dehors de la vôtre ?

En lifestyle / media :

  • Clique, parce qu’ils proposent des contenus exclusifs et que j’aime leur façon de voir le monde, 
  • Curaterz parce qu’ils ont une collection de rédacteurs passionnés et tout ce qu’ils sortent est impeccable

En pub/com :

En marques :

Nos formations