Cécile Laufer - SNCF transformation digitale

People

Les conseils d’une digital transformer : Cécile Laufer, SNCF Réseau

Nommée chef de la transformation digitale en 2015, Cécile Laufer a l’importante mission d’accompagner les équipes de 52 000 collaborateurs de SNCF Réseau qui se mobilisent chaque jour pour moderniser le réseau ferroviaire français. Nous avons souhaité recueillir l’opinion de cette professionnelle à l’aune de ses nouvelles responsabilités.

Cécile Laufer

La question « transformation digitale »

Comment avez-vous mis en pratique la transformation digitale au sein de votre entreprise ?

Le sujet est nouveau et la tâche s’avère passionnante : en effet, une nouvelle entreprise est à créer, SNCF Réseau, qui regroupe trois entités de cultures et d’origines différentes. Nous sommes sensibles au fait que les cheminots sont très présents sur les réseaux sociaux. Ils sont d’excellents ambassadeurs de l’entreprise et bien perçus lorsqu’ils expliquent leur métier avec leur propre ressenti. Nous voulons les encourager, parce que cela participe, d’une part, à la valorisation des métiers, à la fierté d’appartenance, à la construction d’une culture d’entreprise commune, au décloisonnement et d’autre part, à la proximité de la marque avec ses publics. Dans cette optique, nous pratiquons du reverse mentoring, nous proposons des Twitter cafés pour former ceux qui le souhaitent, nous donnons à voir sur nos Intranets les réseaux sociaux en temps réel, sans modération et surtout, nous poussons les directeurs à s’investir ! La moitié de notre Comex a un compte Twitter actif (Bénédicte Tilloy – @Btilloy, -, Claude Solard – @clsolard, Bernard Schaer @PBSchaer…). Nos directeurs en territoire s’engagent également en ligne. La communauté grandit de jour en jour et interagit à tous les niveaux hiérarchiques!

Nous regardons par ailleurs comment déployer les nouveaux modes de travail à l’interne : en favorisant l’appropriation des outils numériques (type Lync pour la messagerie instantanée, Wisembly pour les réunions interactives), les réseaux sociaux internes et bien sûr, le collaboratif…

Enfin, nous menons de très nombreuses concertations et débats publics sur l’ensemble du territoire et sur nos projets de développement (lignes nouvelles par exemple). Nous nous sommes engagés en 2015 dans une digitalisation croissante de ces concertations avec la mise en place d’outils participatifs on line (exemple : carticipe.lnpn.fr) et d’interactions sur les réseaux sociaux. Des formations internes de digitalisation de la concertation ont été mises en œuvre.

La question « défis »

Quels sont les obstacles à surmonter pour mettre en place une transformation digitale ?

Le premier obstacle dans une grande entreprise est de parvenir à dépasser les silos habituels pour travailler en transverse. On ne peut s’engager vers une transformation digitale de l’entreprise en travaillant seul. Il faut travailler avec les métiers, avec les systèmes d’information, les ressources humaines, la communication…  Il faut embarquer le management au plus haut niveau de l’entreprise, tout en associant les opérateurs de terrain : c’est une double approche.

La question « RH »

Quelles sont, selon vous, les principales qualités que doit posséder un digital transformer ?

Un digital transformer doit déployer beaucoup d’écoute. Il faut être conscient que l’innovation et les bonnes idées sont souvent déjà appliquées et connues, mais il faut aller plus loin pour les déployer.  Il faut également faire preuve de souplesse en se remettant régulièrement en question : le digital change nos modes de penser, de travailler, d’interagir. Cela va toujours plus vite !

La question « influente »

Quels sont vos modèles et sources d’inspiration pour mener à bien votre objectif de transformation ?

L’ouvrage de Michel Serres « Petite Poucette » est une référence quant au changement de civilisation que nous sommes en train de vivre.

Plus concrètement, Yves Tyrode (@YvesTyrode), CDO du Groupe SNCF est celui qui nous donne l’impulsion. C’est notre accélérateur ! Sa désignation au sein du Comex SNCF est un signe fort de la volonté de l’entreprise d’avancer sur le sujet de la transformation digitale. Nous travaillons dans son sillon avec des règles essentielles :

  • partir du besoin de l’utilisateur, client ou agent SNCF ;
  • s’inscrire « en mode agile » et concevoir le projet dès le départ pour pouvoir le développer à grande échelle ;
  • travailler en mode ouvert, en collaborant avec des start-ups, par exemple ;
  • mesurer tout ce que nous faisons, notamment en termes de satisfaction-client et utilisateur et de retour sur investissement.

Aujourd’hui, SNCF Réseau concentre également ses efforts sur la modernisation du réseau ferroviaire français. Cela passe par l’innovation dans les méthodes industrielles et les process. Ainsi, 15 000 agents ont été dotés de tablettes à la fin de l’année 2015 et nous expérimentons aussi des drones de surveillance de l’infrastructure

Pour aller plus loin

Nos formations