Revue du web

Les digital natives, une génération vraiment 100% digitale ?

On a fouillé internet pour vous dénicher l’actualité #TransfoNum de la semaine en quelques liens. Retour sur la startup Adways qui développe des formats de publicité innovants mais aussi sur la révolution silencieuse qui bouscule le monde de l’entreprise. Bonne lecture à tous !

Pub : le format in-content au secours des entreprises  

  • À l’heure où les entreprises sont confrontées aux adblockers, la startup Adways a développé l’I-content, un format publicitaire qui ne met pas fin à l’expérience vidéo ! Dynamique, non intrusif et interactif, ce format se joue en surimpression de la vidéo. Résultat: l’utilisateur ne subit pas la publicité et peut interagir avec elle lorsqu’il le souhaite.
  • Selon Fabrice Jaeger, responsable US d’Adways, ce format répond aux défis actuels de la publicité. L’entreprise peut ainsi optimiser ses revenus, augmenter la pertinence de sa publicité et s’assurer d’une meilleure visibilité ! Médias sociaux : peut-on diffuser une pub sans interrompre l’expérience vidéo ?

Les digital natives, une génération vraiment 100% digitale ?

  • Les Millenials n’en finissent pas d’intriguer les entreprises ! Une nouvelle étude, menée par Deloitte, vient d’analyser leur consommation du digital. Contre toute attente, elle revient sur une idée couramment répandue : les marques ne doivent pas se limiter au digital pour s’adresser aux jeunes ! L’étude démontre que 60 % des digital natives préféreraient téléphoner pour faire une réservation au restaurant plutôt que de recourir à des supports digitaux ! Les digital natives, une génération pas si digitale ?

La technologie bouscule les codes de l’entreprise !

  • Bonne nouvelle à l’ère du digital : les rapports de force entre l’employeur et le salarié tendent à s’équilibrer ! Chaque salarié a en effet plus de pouvoir et de liberté pour s’exprimer dans l’entreprise. Autre évolution notable, les qualités humaines, dites soft skils, sont désormais de plus en plus valorisées. Une révolution silencieuse mais cruciale se joue au sein de l’entreprise.
  • Le pilier de cette révolution silencieuse : l’émergence de nouveaux postes destinés à favoriser l’intelligence collective. Un défi se pose d’ores et déjà aux RH : diffuser l’agilité en interne. Le CEO doit aussi incarner le Chief Engagement Officer. Au-delà des performances business, il doit placer l’engagement des salariés au cœur de sa mission. Innovation et pratiques RH, la révolution silencieuse

Comment raisonner comme un designer?