Tendances & Actualités

Les stories sont-elles en train de remplacer le fil d’actualité ?

Après Snapchat, c’est au tour d’Instagram, Facebook, Messenger et Whatsapp d’adopter les stories. De nouveaux formats de vidéos éphémères qui séduisent de plus en plus !

Les stories, formats préférés des utilisateurs sur Snapchat

Avant que Mark Zuckerberg ne tente de le déployer sur toutes ses marques, les “stories” étaient la chasse gardée de Snapchat, créateur du format. Pour cette application de messagerie privée, les “stories” étaient le moyen de pousser les utilisateurs à partager des contenus avec leurs amis. Ces nouveaux formats ont rapidement connu un grand succès sur le réseau social, au point de devenir le moyen le plus simple et le plus efficace pour partager sa vie en direct.

Une attitude qui peut apparaître toutefois contradictoire. Les internautes tiennent habituellement à garder un certain contrôle de leur image : on ne publie pas facilement des photos ratées sur certains réseaux. Si publier des photos sur Facebook ou sur Instagram demande un certain sens de la mise en scène, les “stories” sur Snapchat ont permis de décomplexer le partage de photos de grimaces, des images floues ou des détails insignifiants de la vie quotidienne.

Les stories au secours des réseaux sociaux ?

Facebook se trouve dans une situation délicate : son fameux “news-feed”, le fil d’actualité qui agrège tous les contenus postés par les amis, se désertifie de plus en plus. Les contenus personnels sont remplacés progressivement par des contenus médiatiques : articles, vidéos… Une étude très commentée avait montré que le partage de contenus originaux avait chuté en un an de 21% entre la mi-2014 et la mi-2015. Face à ces résultats, Facebook ne pouvait pas laisser à Snapchat le monopole de l’immédiateté et du quotidien. C’est ainsi qu’il faut comprendre cette décision controversée d’implémenter les “stories” sur Facebook, Messenger, Whatsapp et Instagram.

Place à une nouvelle écriture visuelle

Pour Mark Zuckerberg, l’écrit est en phase de déclin au profit de l’image qui s’impose comme le format de base. Les “stories” de Snapchat ont inventé une nouvelle écriture visuelle où se mélangent image, texte et emoji. Les adolescents ont appris à communiquer de cette manière et Facebook souhaite les garder sur sa plateforme. Le règne annoncé des “stories” marque aussi un changement majeur dans l’histoire des communications : le clavier n’est plus l’outil principal, la caméra frontale du smartphone l’a remplacé.

Selon Facebook, le fil d’actualité n’est plus la meilleure manière de suivre la vie de ses amis. Plutôt que de scroller, il est plus aisé de cliquer sur “suivant” et de faire défiler horizontalement les images de ses amis.
En mettant en place les stories, Mark Zuckerberg a été accusé de copier Snapchat. Mais plus que plagier une innovation, il ne fait peut-être qu’adopter un format. Les stories sont-elles en train de dessiner l’avenir des formats sur les réseaux sociaux ?

Ils l’ont dit

Kevin Systrom, CEO d’Instagram, au sujet des stories:

L’histoire, ce n’est pas de savoir qui a inventé quoi. On parle plutôt d’un format, de la manière dont on l’implémente sur un réseau et comment on y met sa touche.

Réseaux sociaux et stratégie de marques