Les tablettes tactiles à la conquête des professionnels

Tendances & Actualités

Les tablettes tactiles à la conquête des professionnels

Selon les métiers et les rôles, la tablette prend du galon au sein des entreprises alors qu’elle marque le pas sur le marché des particuliers. Le point sur les secteurs où elle est très utilisée.

Marché des tablettes : embellie chez les professionnels

Si le marché des tablettes tactiles tend à saturer sur le segment grand public, IDC assure que la croissance est toujours soutenue dans les entreprises. Au premier trimestre 2015, les livraisons mondiales de tablettes accusaient un recul de 10,5 % sur le marché d’Europe de l’Ouest, à 8,5 millions d’unités écoulées.

Dans ce contexte morose, l’équipement en tablettes des entreprises et professionnels bénéficie tout au contraire d’une embellie. Sur la même période, les volumes écoulés sont en croissance de 51,3 %.

Usage des tablettes par les professionnels : une réalité

« L’usage de la tablette à des fins professionnelles est une réalité » juge la directrice de recherche d’IDC, Marta Fiorentini. « Le déploiement n’est plus limité à quelques pays ou entreprises précoces en termes d’adoption. L’adoption est loin d’être généralisée mais nous voyons désormais des entreprises de toutes tailles choisissant des tablettes et deux-en-un pour traiter leurs activités ».

Quel type de tablettes sont de plus en plus appréciés des professionnels ? Ce sont surtout les appareils hybrides, qui enregistrent une croissance de 44,4 %. Mais ces modèles sont en volume encore peu représentatifs des livraisons de tablettes, avec 5,9 % de part de marché.

Cela pourrait toutefois fortement changer. Dans une autre étude, Forrester juge que l’arrivée imminente de Windows 10 (le 29 juillet 2015) va créer un profond bouleversement dans le monde de la tablette pour les entreprises. Conçue pour être utilisé sur tous les types d’appareils, la nouvelle version du système d’exploitation de Microsoft pourrait devenir un nouveau standard, répondant aux besoins d’ergonomie et de sécurité de toutes les machines.

Forrester mentionne également que les tablettes utilisées au travail sont pour la plupart des appareils qui appartiennent aux employés, utilisés dans le périmètre de l’entreprise avec la bénédiction, et le contrôle des outils de sécurité, de l’employeur.

Forrester juge donc que cette croissance doit amener les entreprises à se poser les bonnes questions en matière de sécurité des données. Cela passe par la mise en place d’une « stratégie sur plusieurs années, en combinant au besoin terminaux fournis aux salariés et BYOD ».

Tablette seule ou en complément des PC ?

Enfin, si la tablette joue un rôle de plus en plus prépondérant dans les entreprises, elle ne concurrence pas véritablement le PC. Ou du moins pas partout. Elle est souvent un outil complémentaire.

Dans 40 % des cas seulement, la tablette est utilisée seule. Son rôle de complément s’explique principalement par le fait que cet outil comporte des limites en termes d’utilisation. Le peu de connectique l’empêche de devenir l’équivalent de l’ordinateur portable, encore bien pratique.

Reste que l’étude d’IDC indique qu’une part importante et croissante des tablettes déployées dans les entreprises en Grande-Bretagne, France et Allemagne sont les seuls appareils que les employés utilisent pour réaliser leurs tâches au quotidien.

Serveurs, médecins et pilotes de ligne utilisent les tablettes

« Une large partie des tablettes sont déjà utilisées par les employés comme leur seul outil de travail, soit pour remplacer des appareils traditionnels ou bien pour ajouter des fonctionnalités ».

Parmi les professions et les types de métiers les plus friands des tablettes, on trouve le secteur de la restauration, avec des serveurs qui remplacent de plus en plus le papier et le stylo par les tablettes pour prendre les commandes.

Le secteur de la santé, dans la même logique de dématérialisation, utilise de plus en plus les tablettes ; surtout les médecins et les infirmières dans les hôpitaux.

Enfin les pilotes d’avion sont eux aussi de plus en plus enclins à faire usage d’une tablette en lieu et place des manuels d’aviation en papier assure IDC.

L’usage de la tablette en complément d’un ordinateur ou comme appareil seul dépend pour beaucoup du rôle imparti au professionnel explique IDC.

Les nomades utilisateurs de la tablette seule

Les groupes d’utilisateurs qui créent et éditent des documents, tel les cadres le marketing, les commerciaux ; et plus globalement le secteur du tertiaire, utilisent la tablette en complément d’un ordinateur.

En chiffres

  • D’un autre côté, les travailleurs qui passent le plus clair de leur temps sur les routes ou dans les champs privilégient la tablette seule : 64 % des agents de production utilisent la tablette seule, alors que la proportion n’est que de 38 % pour les cadres.
  • 34 % des structures de 100 à 500 salariés disposent de tablettes. Le chiffre passe à 31 % pour celles de 500 collaborateurs et plus. Parmi celles qui ne sont pas équipées, 11 % l’envisagent prochainement.

Ils l’ont dit

Luis Naugès, Revevol :

“Il est clair que le marché des PC portables (surtout des netbooks) va souffrir de la concurrence des tablettes, mais je ne pense pas que la majorité des utilisateurs actuels de PC portables ou de Macbook Air vont les remplacer par des tablettes.” 

Pour aller plus loin

Articles connexes