Tendances & Actualités

Les tendances au menu de la foodtech

Le nombre de requêtes sur les moteurs de recherche autour des recettes de cuisine ne cessent d’augmenter. Cette augmentation est d’autant plus frappante sur YouTube, l’audience de vidéos liés à l’alimentaire a doublé. La food est devenue une culture à part entière, avec ses codes, ses émissions en prime time, ses idoles, son langage, ses rockstars… Quelles sont les tendances food à retenir ? Quel est l’impact des réseaux sociaux sur ce marché ?

Les tendances food

High tech

Commander et se faire livrer ses plats instantanément, partager ses recettes avec sa communauté, surveiller sa nutrition, lutter contre le gaspillage… la technologie s’invite dans tous les pans du secteur de la food ! De nouvelles solutions se développent tous les jours et s’intègrent dans les usages quotidien de chacun. La technologie permet d’améliorer les services, les performances des professionnels et de construire le parcours food de demain. Tous les grands distributeurs ont ainsi adopté le paiement connecté, et dans les cuisine des grands chefs les robots et imprimante en 3D pourraient bientôt se banaliser… Avec des consommateurs de plus en plus connectés, la food tech est à son apogée. 

Green

La green food, c’est l’ultra tendance. Suite aux multiples scandales alimentaires passées, les consommateurs sont soucieux de mieux gérer leur alimentation. Le « made in France » ou même le locavorisme, le fait de ne consommer que des produits locaux, une alimentation équitable,  naturelle et biologique sont les nouvelles exigences des consommateurs. Dans un soucis croissant de traçabilité, le summum c’est même de cultiver soi-même pour sa propre consommation ! La filière de l’alimentation « bio » a ainsi profité du désir des consommateurs pour des produits sains. Ce marché est toujours en croissance  et les réseaux spécialisés voient leur part de marché augmentées. Vegan mania, flexitarisme,  végératien… les marques surfent sur ces nouvelles tendances. 

Do It Yourself

Le secteur alimentaire n’échappe pas à la tendance du DIY. Toujours dans le soucis de traçabilité et de qualité, les consommateurs ne souhaitent plus utiliser des produits prêts à l’emploi. Ainsi, de plus en plus de marques accompagnent les consommateurs dans leur « désir de création ». Développement d’aides culinaires, de kits… c’est ainsi que la start-up française Prêt à Pousser s’est imposée, et que des géants de l’alimentaire lancent des gammes de Kits « A faire soi-même » : bière, fromage, yaourts… La tendance du Do It Yourself pourrait même évoluer vers le Produce It Yourself ! Chacun sera créateur, producteur et consommateur de sa propre alimentation. Et les chefs s’y mettent aussi, beaucoup possèdent leur propres potagers, et ne servent plus que du produit maison ! 

Les nouveaux codes insufflés par les réseaux sociaux

L’univers food est la grande tendance sur les réseaux sociaux. Des gros plans d’assiettes se multiplient sur les fils d’actualité Instagram, Twitter ou Facebook. Les passionnés, les gourmands, les créateurs, les grands chefs, le phénomène food porn s’échappe à personne ! Et le réseau social food par exemple c’est Instagram. Les chiffres y sont éloquents : avec chaque jour, près de 300 millions d’utilisateurs actifs, 95 millions de photos et vidéos postées et 178 millions d’utilisation du hashtag #Food. Des contenus de snacking mais de grande qualité esthétique, avec un grand soin apporté à chaque détail visuel, grâce aux filtres et mise en scène qu’offre Instagram… Bref des contenus dignes de grandes productions TV ! Et la plateforme YouTube n’est pas en reste, avec 1,5 milliard de requêtes liées à la food. L’association vidéo et food est de plus en plus puissante en termes d’audience grâce à l’arrivée des stories. Les codes des mini vidéos publiées sur Instagram ou Snapchat : spontanéité, live, créativité, coulant, gourmand, healthy, sains, équilibrés… Bref les stories et les live sur les réseaux sociaux sont les modes de communication de demain en matière de food !

Pour aller plus loin :