Lexiques, tutos & outils

Le lexique du digital learning

Le secteur du learning subit de profondes mutations avec la révolution digitale et les nouveaux comportements des apprenants. Aujourd’hui, créer des parcours de learning capables de booster les performances des entreprises nécessite de saisir les opportunités qu’offre le digital. Et les codes traditionnels du secteur de la formation sont profondément modifiés par les nouvelles tendances du digital learning. Rapid learning, social learning, blended learning et autres termes barbares : découvrez le petit lexique pour comprendre le digital learning !

Lexique : décryptage du vocabulaire du digital learning

Blended-Learning

De nombreux professionnels pensent que la formation présentielle va disparaître, et font le choix de créer des parcours 100% en ligne. Pourtant avec le blended-learning, l’enseignement mixte, qui associe dans un parcours à la fois apprentissage en ligne et présentiel : les résultats sont encore meilleurs ! Pour cela les parcours blended learning associent différentes modalités d’apprentissage du présentiel et du digital.

Classe virtuelle

La classe virtuelle permet de réunir en temps réel sur Internet, des participants et un formateur qui peuvent notamment, discuter, se voir, visionner des documents, des vidéos, réaliser des quiz, partager leur écran. Pratique pour former des participants sur différentes zones géographiques !

Digital learning

Comme en marketing, tout dispositif apprenant doit être omnicanal pour répondre aux nouveaux usages. Notre conviction : le digital learning, c’est mettre le learning partout dans l’organisation !

Edutainment

Le gaming, code incontournable du web, engage et maximise l’impact des parcours apprenants. Plus de dispositifs apprenants sans gamification  !

Guérilla learning

le Guérilla learning consiste à mener des opérations apprenantes de manière non conventionnelle, centrées sur les utilisateurs et peu coûteuses par rapport au nombre de personnes touchées !

Immersive learning 

La prochaine révolution ? La réalité virtuelle et la réalité augmentée offrent des expériences immersives de formation, des mises en situation sans le moindre risque.

Learning analytics

Les données relatives aux apprenants, collectées sur les plateformes en ligne, permettent de créer des parcours hyper personnalisés, de mieux cibler les besoins et d’améliorer la montée en compétence plus rapidement.

Mobile Learning

C’est apprendre sur son smartphone ou sur sa tablette. Le contenu délivré sur mobile learning peut l’être sous forme de  textes, d’images, de vidéos… L’intérêt du mobile learning dans la formation professionnelle se fait de plus en plus fort. Il s’adapte particulièrement aux exigences des apprenants : pratique, efficace, ils se forment eux-mêmes n’importe où et n’importe quand !

MOOC

Abréviation de Massive Open Online Courses, les MOOCs sont des formations ouvertes et en ligne. Nés au sein des universités américaines pour permettre aux étudiants de se former, les MOOCs mettent à disposition des cours sous forme de vidéos, de powerpoints, de cours rédigés, avec des exercices et des espaces d’échanges interactifs, le tout gratuitement. C’est l’occasion de profiter de l’enseignement des meilleures écoles américaines depuis l’autre bout de la planète ! Déclinés depuis en entreprise, on parle de COOCs, Corporate Open Online Courses. L’intérêt pour les entreprises est de former leur écosystème complet : clients, partenaires, revendeurs…

Rapid Learning

Proposer des cours, d’une durée de 10 à 20 min, généralement pour poursuivre l’assimilation après une formation présentielle. Par exemple, il peut s’agir d’une présentation utilisée en présentiel, transformée en une ressource e-learning enrichie avec des vidéos, textes audio, infographies…  A l’heure du « tout immédiat » l’avantage du rapid learning est d’offrir une prise en main simple, des délais de production ultra courts, des réponses rapides et de monter en compétences facilement sur des thèmes généralistes. La vitesse du rapid learning réside donc à la fois dans la conception et dans l’apprentissage ! Rapid Learning, micro learning, nano learning… on n’a pas fini d’en entendre parler !

Social Learning

Les outils digitaux, réseaux sociaux et autres outils collaboratifs au sein des entreprises ont permis de développer le Social Learning. Basé sur l’entraide, le social learning permet à l’apprenant de ne plus être uniquement destinataire du savoir dispensé mais de participer à son propre apprentissage et partager son savoir avec les autres. Mais si il est facile de créer des communautés en ligne pour les collaborateurs, l’enjeu n’est pas de mettre à disposition la technologie en attendant que les choses se fassent d’elles-mêmes, mais de réussir à créer les conditions de l’échange. 

Pour aller plus loin :