Tendances & Actualités

Micro-influenceur : le meilleur allié des marketeurs !

Le marketing d’influence est aujourd’hui un canal de communication puissant et incontournable pour les annonceurs. Ne dispersez plus vos économies dans la rémunération des grandes stars du web, allez plutôt chercher du côté des outsiders : ces micro-influenceurs apporteront ce supplément d’authenticité et de pertinence à votre marque.

Who are you ?

Loin d’être une célébrité, le micro-influenceur est un individu comme vous et moi.A la tête d’un ou plusieurs réseaux avec un nombre relativement faible d’abonnés (entre 1 000 et 100 000 personnes), il est reconnu pour son expertise dans un domaine particulier. Ses partisans, comme on les appelle, lui associent des connaissances approfondies, et le perçoivent comme authentique, ce qui crée une relation de confiance.

Avec un taux d’engagement bien plus élevé que les célébrités influentes, 82 % des consommateurs affirment être plus sensibles à une recommandation formulée par un micro-influenceur que par une célébrité (Etude d’Expercity). D’ailleurs, Une étude DigiDay montre que le taux d’engagement d’un influenceur est inversement proportionnel à son nombre d’abonnés. Autrement dit, plus la communauté est réduite, plus ses membres seront susceptibles d’interagir avec votre marque sur les réseaux sociaux.

 

Pourquoi collaborer avec des micro-influenceurs?

Collaborer avec ces « petits » influenceurs peut représenter une véritable opportunité pour les marques car ils parviennent à engager et à communiquer avec leur audience d’une manière unique.

Et si vous avez les poches percées, il va de soi qu’un micro-influenceur est beaucoup moins gourmand qu’une célébrité : quelques centaines d’euros pour écrire un article ou quelques produits exclusifs. Mais attention, le but de l’opération est d’avant tout de développer une relation significative, fondée sur le désir commun de produire un contenu de qualité et engageant. On n’achète pas un micro-influenceur à coup d’échantillons gratuits : généralement plus intègre, il ne mettra en avant que des produits dans lesquels il croit.

Autre point intéressant et non des moindres : 53 % des micro-influenceurs n’ont jamais payé pour promouvoir un post (Etude de Bloglovin’). Une occasion unique pour les marques de renforcer le reach de leur message et de maximiser l’influence.

 

Micro vs Macro

 

Comment les dénicher ?

Tout d’abord :

  • Identifier les comptes les plus actifs dans le secteur qui vous intéresse. Pour cela, utilisez par exemple : Buzzsumo, Keyhole, Traackr ou encore Little Bird.

Ensuite, posez-vous les bonnes questions :

  • Combien d’abonnés ? Soyez raisonnable, on a dit que le taux d’engagement était inversement proportionnel au nombre d’abonnés
  • Quels types de contenus ? Étudiez ses articles, ses tweets, ses posts et déterminer les forces de votre micro-influenceur, et son potentiel de viralité.
  • L’image véhiculée par le micro-influencer est-elle compatible avec votre marque ?
  • Quelle relation entretient-il avec ses partisans ?
  • A-t-il déjà mis en place des partenariats avec d’autres marques ?

 

Pour aller plus loin