Revue du web

Pourquoi la Société Générale pousse ses collaborateurs à créer leur startup

Au menu de la revue du web cette semaine : les résultats d’une étude de la BPI sur les dirigeants de PME/ ETI face à la transformation numérique, puis l’exemple de la Société Générale qui mise sur l’intrapreuneuriat. Enfin, vous allez savoir pourquoi l’apprentissage du code est si important pour le décideur !

La transformation digitale, la grande oubliée des PME/ETI ?

  • Grande révélation d’une étude de la BPI réalisée auprès de 1 814 dirigeants de PME/ETI : la digitalisation de leur entreprise ne serait pas une priorité pour 87% d’entre eux ! Les principaux obstacles évoqués : le manque de formation, la complexité du sujet mais aussi le manque de compétences en interne, autant de freins qui nuisent à la transformation digitale des PME/ETI.
  • Face à ces réticences, le dirigeant de l’entreprise doit jouer un rôle clé ! À lui de fixer le cap, de construire une vision mais aussi d’insuffler une véritable énergie à ses équipes. La transformation digitale n’est pas une priorité pour 87% des dirigeants de PME/ETI

La Société Générale mise sur l’intrapreuneuriat

  • C’est le nouveau projet ambitieux porté par la Société Générale qui va inviter fin octobre ses collaborateurs à créer leur startup à l’intérieur même de l’entreprise. Les salariés dont le projet aura été validé pourront quitter leur poste pour se consacrer totalement à leur mission.
  • L’enjeu : créer de nouveaux business, des services innovants mais aussi motiver les salariés et stimuler leur créativité. L’intrapreuneuriat a décidément de beaux jours devant lui ! La Société Générale prête à chambouler toute son organisation pour se transformer

Le code, un langage stratégique pour devenir un leader éclairé

  • Bien plus que l’aspect technique, le code constitue de plus en plus un atout pour le décideur. Connaître en profondeur ce langage lui permet en effet de mieux anticiper les prochaines innovations, de faire preuve d’esprit critique vis-à-vis des technologies. L’apprentissage du code doit également l’aider au mieux dans sa prise de décision. Une chronique éclairante d’Aurélie Jean, scientifique et fondatrice de l’entreprise In Silico Veritas ! Coder pour mieux décider

Pour aller plus loin