Tendances & Actualités

Smartphone : les géants du web se ruent vers la réalité augmentée

Une chose est sûre : le nouvel iPhone X a fait davantage parler de son prix, au moins 1159€, que de ses nouvelles fonctionnalités. Mais plutôt que cette onéreuse montée en gamme, le vrai changement pourrait se cacher dans le nouveau système d’exploitation d’Apple, iOS11, sorti le 19 septembre, qui, pour la première fois intègre la réalité augmentée (AR).

La réalité augmentée pour le grand public est une éternelle promesse. Pour rappel, cette technologie est la superposition de la réalité et d’éléments virtuels. Depuis la folie PokemonGo, aucune application n’a réussi vraiment à séduire un large public et surtout à faire comprendre à tous les potentialités de la technologie. Mais l’arrivée en force de l’AR sur les iPhone devrait changer la donne.

La réalité augmentée, un marché prometteur

En juin dernier, Apple a lancé ARKit, une plateforme de développement pour AR. Le résultat est enfin visible aujourd’hui avec la sortie des premières applications dédiées à la réalité augmentée. Les potentialités semblent infinies et l’utilisation est également très intuitive.

Des outils tout simples sont déjà en ligne sur l’App Store, comme PLNAR, une appli gratuite qui permet de calculer les dimensions d’une pièce en pointant l’iPhone vers les arêtes de celle-ci, ou Sky Guide, une appli qui permet de visualiser les constellations et les planètes en pointant son téléphone vers le ciel. Simple et fun.

 

 

Dans cette bataille de l’AR, Google n’est pas en reste. Sur le modèle de l’ARKit d’Apple, le géant du web a lancé récemment ARcore, sa propre plateforme de développements qui permettra aux téléphones sous Android de bénéficier aussi de la réalité augmentée. Dans un premier temps, Google ne vise que les appareils haut de gamme, soit environ 100 millions de smartphones, avant de tenter de généraliser cette technologie à tout le parc Android.

Repousser les limites de la réalité pour transformer l’expérience client

Les ambitions d’Apple et de Google rencontrent celle de Facebook, qui semble lui aussi miser dorénavant sur la réalité augmentée. Lors d’une conférence donnée en avril dernier, Mark Zuckerberg a expliqué que le futur du smartphone se trouvait dans cette technologie.

L’utilisation de la réalité augmentée permet ainsi de repousser les limites de la réalité pour enrichir, si ce n’est même révolutionner l’expérience client. Au fur et à mesure que les clients deviennent exigeants, la technologie évolue elle aussi et touchera bien d’autres domaines, de l’éducation au divertissement. L’AR, ce gadget qui n’en sera bientôt plus un.

Ils l’ont dit

Scott Stein, ZDNet

«L’AR est plus prometteuse que le chargement sans fil, ou les améliorations de l’appareil photo. C’est le plus grand bond en avant sur l’iPhone depuis un bon moment»

Mark Zuckerberg, PDG de Facebook

«Nous allons faire de l’appareil-photo du téléphone la première plateforme grand public de réalité augmentée»

Tim Cook, directeur général d’Apple

“L’impact des applications d’AR sera très large dans l’éducation, le divertissement, le jeu, le monde de l’entreprise et d’autres catégories dont nous n’en avons même pas pensé”

Pour aller plus loin :