device cadres

Tendances & Actualités

Smartphones, tablettes, montres connectées… quelles tendances pour les professionnels ?

Même en prenant soin de synchroniser tous ses devices mobiles, il n’est guère réaliste de vouloir utiliser quotidiennement la panoplie complète. Quels sont les appareils privilégiés par les managers les plus connectés ?

Les limites des montres connectées

Il est encore difficile de dire si les montres connectées vont connaître un boom. Tout dépendra des applications, constatent les analystes. Pour le moment, ces wearables cherchent encore leur voie : les managers qui l’ont adoptée observent souvent les limites de l’intérêt du quantified self à portée de main.

Le principal défi pour qui veut apporter de la valeur à ces montres bracelets, c’est d’en dépasser les limites : l’interopérabilité avec les autres équipements – car les plateformes sont souvent fermées-, la puissance de traitement et l’autonomie de la batterie.

constate Adarsh Krishnan, analyste chez  ABI Research.

Phablets : séduisants, mais encombrants

Les phablets posent aussi question : ces smartphones avec grand écran de 6 à 7 pouces sont de prime abord séduisants, mais encombrants. La plupart des utilisateurs en environnement professionnel font plutôt le choix d’un smartphone de poche (jusqu’à 5 pouces) et le complète par une vraie tablette (18 pouces), voire un notebook.

Tablettes contre notebooks

Tirées par l’iPad, les ventes de tablettes devraient dépasser celles des notebooks en 2016, selon certaines études.

Les tablettes gardent leurs avantages : facilité d’utilisation, grande autonomie de batterie et grande portabilité. Elles vont continuer d’évoluer : processeurs multi-cœurs, nouveaux claviers détachables – et à des prix encore plus attrayants. Les utilisateurs pro vont s’y intéresser.

Mais les notebooks n’ont pas dit leur dernier mot : en s’améliorant, ils se rapprochent des tablettes PC : design et poids amincis, haute résolution des écrans tactiles. Mais les prix restent souvent supérieurs à 1 000 euros. Chez Microsoft, le Surface Book, introduit l’automne dernier, est présenté comme l’ultimate laptop (avec écran détachable).

La clientèle ciblée est celle des acheteurs potentiels du MacBook Pro, attirés par le design d’Apple, mais qui veulent (ou doivent) rester sous Windows. Dans les entreprises, le passage à Windows 10 pourrait susciter un intérêt nouveau : écran tactile, commande vocale, mobile-apps transférables entre différents équipements mobiles…

Les Chromebooks : un marché de niche ?

Dans la famille des « hybrides », il faut encore citer la branche des Chromebooks pour ceux qui sont immergés dans l’univers Google Chrome et Android. Un marché de niche, disent les analystes. Les grandes marques y sont pourtant venues (Acer, Asus, Dell, HP, Lenovo, Toshiba…). Certains y voient une alternative économique à l’Apple MacBook Air – la gamme de prix s’échelonnant entre 190 $ et 300 $ (avec une exception : le très haut de gamme Google Chromebook Pixel 2015).

L’histoire retiendra qu’à partir de 2015, les ventes des smartphones de grand format ont dépassé celles des PC portables et ont rattrapé celles des tablettes.

Ils l’ont dit

Melissa Chau, research manager, IDC :

Alors que les phablets sont relativement nouvelles, elles font déjà pression sur le marché des tablettes de petit format.

Meike Escherich, research analyst, cabinet Gartner :

L’innovation des tablettes est tirée par les applications plus que par le ‘hardware

En chiffres

  • Les tablettes/PC hybrides ( ou « 2 en 1 ») vont connaître un  boom d’ici à en 2020 pour grimper jusqu’à hauteur de 30% du marché des tablettes dans le monde (source : IDC).

Pour aller plus loin

Nos formations

  • Avoir une stratégie de communication sur le mobile est devenu une nécessité tant le trafic généré par ces nouveaux canaux ne cesse d’augmenter ! Inscrivez vous à notre formation – Prochaine session le 14 septembre
  • Découvrez notre formation : Design d’interface pour mobiles et tablettes – Sessions les 30 et 31 juillet
  • Adaptez vos contenus aux nouveaux supports afin de répondre aux attentes de vos utilisateurs – Participez à notre formation – Sessions les 18 & 21 octobre