Tendances & Actualités

Soft skills : comment former au “savoir-être” ?

Alors que la place des intelligences artificielles en entreprise est de plus en plus importante, beaucoup d’emplois craignent d’être robotisés sans pouvoir y faire grand-chose. Mais si les hard skills, les compétences techniques, ne permettent plus toujours de différencier l’homme de la machine, à l’inverse, le comportement, les qualités humaines  restent le monopole de l’homme ! Sens de l’efficacité, sens de la communication, adaptabilité, sens du collectif et créativité… Voici quelques “soft skills” indispensables, ces compétences relationnelles qui dynamisent les entreprises.

Priorité aux soft skills pour les étudiants

Pour 59 % des employeurs, le diplôme n’est plus un critère essentiel d’embauche, révélait en mars une enquête publiée par Pôle emploi. Avec le développement de nouvelles pratiques de travail, les soft skills s’installent durablement comme une qualité indispensable dans l’entreprise ! Dans ce nouveau contexte, les grandes écoles et universités doivent s’adapter très rapidement :

« Notre métier, ce n’est plus de diplômer des gens, notre métier, c’est de doter des femmes et des hommes des compétences nécessaires pour qu’ils soient acteurs d’une vie économique et sociale », observe dans Le Monde le directeur de l’EM Lyon Business School, Bernard Belletante.

Pour faire face aux demandes des entreprises, les grandes écoles doivent rattraper le retard comme le déplore l’ancien directeur des Arts et Métiers ParisTech, Laurent Carraro :

« La classe prépa ne s’intéresse pas du tout aux soft skills. Elle fournit des têtes bien faites que les écoles passent une année entière à “détaupiniser”. Nous n’avons plus besoin de professionnels formatés comme en avait besoin l’économie avant, mais de profils capables de bousculer les organisations. »

…et en entreprise ?

Aujourd’hui les collaborateurs doivent démontrer de grandes qualités humaines pour améliorer la performance et la productivité de leur organisation. Savoir s’adapter à un environnement de travail changeant, posséder des compétences comportementales telles que l’agilité, la créativité, l’esprit critique, la gestion du temps ou l’empathie sont ainsi des qualités devenues indispensables ! Alors comment aider les collaborateurs à monter en compétences sur ces qualités ? Des expériences apprenantes basées sur la découverte et la pratique permettent d’ouvrir de nouvelles voies de travail, de collaboration, de management et de faire prendre conscience. Comme les ateliers « Leaders, Makers, Hackers » qui offrent en une demi-journée des méthodes et postures pour mieux travailler ou encore les learning expeditions au sein d’entreprises inspirantes…

Dans notre contexte de transformation, les collaborateurs imaginatifs, orientés solutions, qui témoignent d’une forte capacité de gestion du stress et ne perçoivent que le côté positif d’une situation constituent la valeur ajoutée de l’entreprise de demain !

Développez vos soft skills