Tendances & Actualités

Startup : 5 leçons à tirer de la série Silicon Valley

Silicon Valley, vous connaissez ? Difficile de passer à côté de la série emblématique de HBO qui entame sa 5e saison. En plus de nous faire mourir de rire, les péripéties de Richard Hendricks nous donnent de précieuses leçons… Voici une liste non exhaustive de 5 conseils que tout entrepreneur devrait garder en tête.

1- Vérifiez la disponibilité de votre nom

Quoi de plus difficile que de choisir un nom pour son entreprise. Trouver un nom qui représente son activité, qui soit cool et qui soit en plus libre de droits relève du parcours du combattant. Et si vous ne vous assurez pas de la disponibilité de l’identité que vous aurez choisi, ne vous étonnez pas à voir débarquer chez vous son propriétaire vous menaçant de vous poursuivre. (Dans Silicon Valley, Richard Hendrick ne peut encaisser son chèque tant que le propriétaire du nom Pied Piper ne leur aura pas cédé les droits).

 

2-Choisissez bien vos investisseurs

Arrive le moment où lever des fonds s’impose, que ce soit pour développer son produit, recruter de la main d’oeuvre ou acheter du matériel. La route sera longue mon ami, trouver des investisseurs dignes de confiance ne se trouvent hélas pas sous les sabots d’un cheval. En plus de long mois de préparation et d’un bon réseau, c’est aussi votre feeling qui vous guidera.

Lorsque Richard part à la conquête d’investisseurs pour développer Pied Piper (traduire par Joueur de flûte…), son équipe est révoltée quand son choix se porte finalement sur l’investisseur qui met le moins d’argent sur la table mais qui croit le plus dans son projet. il s’avérera par la suite que Richard a fait le bon choix…

 

3- De la qualité avant tout

On ne vous apprendra rien en vous disant qu’un travail bâclé ne fait pas long feu sur le marché, surtout si on a des concurrents. Cet exemple est parfaitement illustré dans la série où Gavin Belson essaye de s’imposer face à Pied Piper en montant Nucleus à la va vite et se plante totalement engendrant déshonneur et humiliation…

 

4. Trouvez-vous un « Jared »

Pas toujours évident, quand ce n’est pas son métier, d’organiser le travail d’une entreprise avec ses deadlines, ses conférences, ses meetings, etc. Et si vous confiez ces tâches à un “Jared” ? Dans Silicon Valley, Jared est le plus fidèle des protagonistes que composent l’équipe Pied Piper, en charge de l’organisation et de l’administratif, il a également pour mission de garder les programmeurs concentrés et de ne pas les laisser s’éparpiller. C’est également lui qui les initie à la méthode SCRUM (scène mythique).

 

 

5- Apprenez de vos erreurs

S’il y a bien une chose récurrente dans Silicon Valley, c’est la maladresse de Richard Hendricks, que ce soit par sa méconnaissance du milieu entrepreneurial, sa bêtise ou son indélicatesse. Mais une chose est certaine, c’est qu’à chacune de ses péripéties, il se relève et apprend. Ce qui mènera Pied Piper, au fur et à mesure des saisons à un niveau inespéré (on rappelle qu’il a lancé son entreprise dans “l’incubateur” d’Erlich, procrastinateur et toxicomane notoire).

 

Pour aller plus loin :