Tendances & Actualités

VERO : Une appli qui vous veut du bien

Vous êtes lassé de Facebook, trop vieux pour Snapchat et pas assez nombriliste pour Instagram ? Et si vous passiez à Vero ? Lancé en 2015, le nouveau réseau social Vero connaît un véritable engouement depuis quelques jours. Portrait d’une application qui se dit plus intègre que ses consoeurs.

Ce que Vero pourrait nous dire

D’où viens-tu ?

J’ai été créée par trois hommes : Scott Bimbaum, Motaz Nabulsi et Ayman Hariri. Scott est entrepreneur, Motaz, réalisateur et Ayman est un homme d’affaires. J’ai été imaginée en 2013 dans le but d’ « humaniser les relations en ligne », puis proposée aux internautes en 2015.

A quoi sers-tu ?

Je ne suis pas si différente de mes consoeurs. On pourrait dire que je suis un mix de Facebook, Instagram et Twitter. On peut partager sur mon appli des livres, des photos, des vidéos ou encore des musiques et préciser sa position géographie. Une grande place sera accordée à la culture soit dit en passant. On peut également ajouter des hashtags, commenter ou liker des publications…En soi, rien de révolutionnaire.

Comment te démarques-tu ?

Mon credo : pas d’algorithmes, pas de trackers et pas de publicités ! L’affichage est purement chronologique et on s’engage à ne JAMAIS vendre vos données (NDLR : une polémique s’est installée très vite sur la politique douteuse de confidentialité de la plateforme…Nos données ne seraient pas vraiment si bien protégées que cela). On se revendique comme un anti-Facebook, plus éthique et moins intrusif et avec une place plus importante accordée au multimédia.

Pourquoi cet engouement soudain ?

On ne va pas se mentir, après quelques années dans l’ombre, on a décidé de mettre en marche les rouages d’une campagne de communication et de miser notamment sur le marketing d’influence. On a sélectionné sur le volet des influenceurs américains et français qui ont invité leur communauté à me rejoindre. Ca a plutôt bien fonctionné puisqu’on est passé numéro un des téléchargements sur l’App Store en quelques jours !

Cela ajouté à une promotion de gratuité pour le premier million d’abonnés, ça a décollé au quart de tour (NDLR : le million d’abonnés a été atteint, et pour le moment, la gratuité est toujours de mise)

 

Reste à savoir si Vero tiendra la distance, ou si elle se fera écraser par les poids lourds du marché. On lui souhaite bon courage dans ce monde impitoyable des réseaux sociaux.